Une erreur est survenue dans ce gadget

dimanche 18 octobre 2009

Les règles très particulières du ML selon Nanard


Eh bé....Il ne recule devant rien, Nanard Ze Globeur, sur son célèbre Blog "actions-pour-tous". Pour une fois, le sujet abordé n'est pas Golog (et d'ailleurs, sauf à laisser mourir ce blog de sa belle mort, vu l'état du malade, il va être temps de passer à d'autres sujets...).

Non, là Nanard nous sort une nouvelle théorie juridique de l'enfumage "inévitable", à propos de Sebdo. En élargissant son raisonnement à l'ensemble du ML. Et c'est quoi la théorie?

A propos de l’AK de Sebdo EnR ou d’autres sociétés, beaucoup d’entre vous auraient souhaité un DPS.

Le JDF, dans son cahier central, titre « Pas de levées de Fonds sans DPS ». D’accord mais dans cet article le JDF ne traite que les valeurs cotées sur un marché réglementé, le ML on ne connaît plus !!

Pour le ML, le cas est différent puisqu’une société n’a pas le droit de faire appel public à l’épargne

Il peut tout de même y avoir un DPS ou plutôt une priorité aux actionnaires existants. Mais ce DPS ne peut pas être coté, ni cessible. Dans le cas inverse n’importe qui pourrait acheter un DPS et il y aurait donc appel public à l’épargne.


Donc, on peut coter des actions au ML, et il ne s'agit pas d'un appel public à l'épargne, mais pas des DPS? Mais il oublie, ce cher Nanard, que quasiment n'importe qui peut acheter sur le ML.

Et est-il vrai qu'un DPS du ML ne peut pas être coté? Revenons à l'AK de Sebdo de juin 2009, et la façon dont Nanard présentait les choses à l'époque (pas si ancienne, cela date de mai) :
Si vous n’êtes pas actionnaire et que vous souhaitiez participer à cette AK, par exemple pour défiscaliser, rien de plus simple.

Vous achetez des DPS sur le marché. Je pense qu’ils seront cotés à 15h ou à 15h30 comme les BS ?

Vous en achetez par paquets de 26. Chaque paquet vous donnera le droit de souscrire à 9 actions nouvelles (9 x 2,80 = 25,2 €). C’est le montant des actions nouvelles souscrites que vous pourrez défiscalisez à l’exception du montant des DPS achetés.


Oh, le Nanard, il se ficherait pas un peu de la tête de ses lecteurs? L'AK de juin était prévue à un cours de 2,80 euros, avec maintien du Droit Préférentiel de Souscription. Celle annoncée tout récémment à un cours de 1 euro "serait" réservée, avec suppression du DPS. De quoi mettre en rogne tous les actionnaires qui avaient acheté au plus haut, et ont souscrit en juin pour abaisser leur PRU et/ou ne pas être dilués. Alors Nanard justifie. Réinvente le droit, à sa sauce, au gré des souhaits des uns et des autres. Mais gentils actionnaires, ne despérez-pas. Nanard est là et veille sur vos intérêts :
Nous demandons à ce que les actionnaires anciens soient respectés !

Je vais demander à SH soit :
- de donner aux actionnaires de Sebdo la possibilité de participer à l'AK à 1 € ==> c'est un "DPS"
- de distribuer aux actionnaires un "BS" qui pourra leur permettre d'obtenir une action nouvelle plus tard en ajoutant par exemple 1 € (le prix d'exercice)
Cette 2ème solution a ma préférence. Elle est acceptée par l'AMF malgré qu'elle transgresse l'idée de la règle de non appel public à l'épargne !


Et oui. Grâce à Nanard, les actionnaires actuels auront donc le choix de souscrire maintenant à un euro, ou de souscrire "plus tard" à un euro. Toujours sans pouvoir vendre leurs DPS. Il est trop bon, ce brave homme. Ceci dit, si l'on se réfère au prix maximum du DPS Sebdo coté sur le marché lors de l'AK de juin, cela ne fera pas grande différence : celui-ci a coté entre un plancher de 0.01 euro, et un maximum de 0.04 euros, alors que le jour de l'annonce de l'AK, le cours de 3.21, supérieur de 41 centimes au cours proposé, aurait du faire monter le cours du DPS.

Sauf qu'il n'y a pas eu beaucoup d'amateurs : l'AK a été annoncée comme "sur-souscrite", alors que sur les 357.225 actions créées, seules 104.850 avait été souscrites, le solde (252 375 titres) ayant été "distribuées" librement par le Conseil d'Administration (autrement dit, dilution des actionnaires par création d'actions gratuites généreusement distribuées).

A ce tarif là, on a un peu de mal à comprendre pourquoi les actionnaires ne se barrent pas en courant.

Dans la série "J'enfume-tu enfumes-il enfume", on se demande qui, entre Golog et Sebdo va gagner le match.

Ah les pépites de Nanard et Séverine, un vrai bonheur.....

Source : le cours du DPS Sebdo en mai : http://www.boursorama.com/graphiques/graphique_histo.phtml?symbole=1rPSEBDS-OTC

Le très célèbre Glob à Nanard : http://www.blogbourse.com/roller/bourse-action-pour-tous/category/SEBDO
et sa téorie du ML, in extenso : http://www.blogbourse.com/roller/bourse-action-pour-tous/entry/les_r%C3%A8gles_particuli%C3%A8res_du_ml

Iconographie : Up in Smoke, de Stéphane GINER http://www.flickr.com/photos/stephaneginer/3950122907/

4 commentaires:

  1. Merci pour cette analyse argumentée.

    Juste une réserve sur l'augmentation de capital pour laquelle plus d'un million d'euros a été levé.

    Il ne semble pas qu'il y ait eu d'actions distribuées gratuitement.

    RépondreSupprimer
  2. Nanard oublie aussi qu'on peut être au marché libre et faire appel public à l'épargne.

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir, merci de vos compliments. Le chiffre de 1 M d'euros est une libre interprétation de Bernard. Le communiqué Euronext du 12 juin 2009 précisait bien ceci :

    "Augmentation du nombre d'actions en circulation

    Euronext fait connaître que 357.225 actions nouvelles émises par SEBDO ENR, immédiatement assimilables aux actions existantes, seront admises sur Marché Libre à partir du 16/06/2009.

    100 251 actions SEBDO ont été souscrites à titre irréductible et 4 599 actions à titre réductible.

    Toutes les actions demandées à titre réductible ont été allouées.

    De plus, le Conseil d'Administration a décidé de répartir librement 252 375 actions."

    Autrement dit (mais nous sommes prêts à faire un mea culpa si vous nous prouvez le contraire), ce sont seulement 104.850 actions qui ont été souscrites. Soit 293 K€ de cash. Pour le reste, "réparti librement" signifie bien que personne n'avait payé pour ces actions, et qu'elles ont été distribuées à titre gratuit. Il est prévu légalement, dans ce cas, que le coût du nominal soit prélevé sur le montant des primes d'émission.

    RépondreSupprimer
  4. "Nanard oublie aussi qu"on peut être au ML et faire appel public à l"épargne".

    Certes, mais là, vous êtes un peu optimiste. Car dans ce cas, cela signifie des contraintes assez proches de celles demandées sur les autres marchés. Et notamment de publier (entre autres "détails") des comptes à jour ;-)

    RépondreSupprimer

Vous pouvez poster ici vos commentaires, questions ou réactions. Si vous citez des faits, pensez à indiquer vos sources. Merci d'indiquer un nom ou pseudo en choisissant "nom/url" dans la liste déroulante. Le site est modéré.