Une erreur est survenue dans ce gadget

samedi 7 mai 2011

Golog : pas de radiation avant le 16 juin 2011

Merci à Sdubosc d'avoir relayé l'info suivante, en provenance du liquidateur :

"Je vous confirme que par jugement en date du 30 juillet 2010, le Tribunal de Commerce d'Antibes a prononcé l'extension avec création d'une masse active et passive unique.

La société GOLOG HOLDING a fait appel de ce jugement. Cet appel est fixé au 16 juin 2011.

L'intérêt de cette procédure est d'attraire les actifs possédés par la société GOLOG HOLDING afin de régler tout ou partie du passif déclaré. Parmi ces actifs se trouve le brevet d'exploitation appartenant pour moitié à la société GOLOG HOLDING et pour l'autre moitié à Monsieur COLLIGNON.

Ce dernier n'a donc plus la faculté de s'en servir.
Or, Monsieur COLLIGNON souhaite continuer son activité. Il recherche activement des moyens financiers pour régler l'intégralité du passif de GOLOG France.

Cette issue est la seule permettant l'annulation de la procédure d'appel.

Dans l'attente, cette dernière se poursuit mettant en suspens les cotations de marchés de GOLOG Holding.
Ces actions ne peuvent être annulées puisque j'ignore l'issue de cette procédure.

Si aucune solution n'est apportée par Monsieur COLLIGNON avant que soit rendue la décision de la Cour d'Appel, et que celle-ci confirme le jugement d'extension, la liquidation de GOLOG HOLDING sera effective. La cotation deviendra nulle et sera radiée.

Si la Cour d'Appel infirme le jugement d'extension, la société GOLOG HOLDING retrouvera son autonomie juridique et la cotation reprendra son cours normal."


Autrement dit, les actions continueront à être cotées tant que la Cour d'Appel n'aura pas confirmé le jugement d'extension. Sauf si par miracle FL Collignon trouve des fonds pour régler le passif de Golog France. Qui selon estimations à confirmer, serait de plus de 2 millions d'euros.

Au passage, le seul intérêt pourrait être non pas de récupérer le droit à utiliser le brevet, puisque la "technologie" s'est révélée inexploitable commercialement, mais de préserver FLC et Droetto (via Happydoo) de l'appel en comblement de passif. Pour le moment, c'est la personne morale de Happydoo qui est concenée par la procédure. Mais celle-ci est en RJ depuis le 11 février 2011. A part une crainte d'être personnellement appelés au comblement du passif, on voit mal ce qui pourrait pousser les deux compères à honorer les dettes de Golog France.

D'ici là, les actions restent cotées.

6 commentaires:

  1. nous somme le 15 juillet et toujours pas de nouvelle que s est il passe !!!!

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir cher Anonyme,

    On se connait?

    RépondreSupprimer
  3. Hello Deuxtroy,

    Des news de la radiation?

    M.H

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir,

    Non, aucune. J'avais posé la question par téléphone puis par écrit au liquidateur. Aucun retour. La seule solution est que tous les gens concernés fassent pression sur lui pour qu'il donne une réponse.

    RépondreSupprimer
  5. qu en est il du jugement du 2 dec 2012 a' antibes?

    RépondreSupprimer

Vous pouvez poster ici vos commentaires, questions ou réactions. Si vous citez des faits, pensez à indiquer vos sources. Merci d'indiquer un nom ou pseudo en choisissant "nom/url" dans la liste déroulante. Le site est modéré.