Une erreur est survenue dans ce gadget

vendredi 18 février 2011

GECI - avion "chinois" et communiqué sur le CA T3 : que d'incohérences !

On se souviendra que, en septembre 2010, GECI avait fait part d'une commande ferme pour 3 avions F-406, premier lot faisant suite à un protocole d'accord signé en juillet :
Reims Aviation annonce avoir vendu à un client chinois trois avions F-406 pour un montant de 10 M€, configurés en version commuter.Cette commande représente le premier volet du protocole d’accord portant sur 10 avions F-406, signé en juillet dernier. La première livraison est prévue au plus tard fin décembre 2011 et le calendrier prévoit la livraison d'un avion par trimestre.

Commande confirmée quelques jours plus tard lors d'une interview donnée à Cercle Finances :
CF: Geci Aviation a annoncé jeudi dernier la signature d'une commande ferme pour trois F-406 en Chine. Pouvez-nous donner des précisions?

SB: Cette commande s'élève à un montant de près de 11 millions d'euros. Elle devrait être complétée par la commande ferme de deux avions supplémentaires en décembre et de cinq de plus au premier trimestre 2011. La production du premier des trois appareils d'ores et déjà commandés débutera au mois de novembre prochain pour une livraison prévue fin 2011. Le montant total de la commande pour les dix appareils, pour lesquels le protocole d'accord avait été signé en juillet dernier, atteint quelque 50 millions d'euros.

Le 9 décembre, GECI confirmait le démarrage de la construction :

GECI Aviation, filiale du groupe GECI International, poursuit son développement, avec le lancement de la production, par Reims Aviation Industries, du 100ème F406 dans son usine de Reims Prunay. Cet appareil, destiné à un client chinois et qui fait partie d’un Memorandum of Understanding (Protocole d’Accord) de dix appareils, sera configuré en version commuter et sa livraison est prévue pour fin 2011.

Le dernier communiqué sur les chiffres du T3 vient sérieusement remettre en cause ces affirmations

En effet, ce communiqué indique que "conformément aux règles comptables de la société", aucun chiffre d'affaires n'a été enregistré au titre de cette commande.

Or la société comptabilise son CA en fonction de l'avancement des travaux, comme précisé dans ses documents officiels des comptes 2009 et S1 2010 :

"Les prestations réalisées sur plusieurs exercices comptables donnent lieu à l'enregistrement d'un chiffre d'affaires proportionnel à l'avancement des travaux mesuré sur l'avancement des heures passées ramenées aux heures à terminaison."

-->DONC Si rien n'est comptabilisé, c'est qu'aucune heure de travail n'a été passée sur ces travaux. Ou que la comptabilité n'est pas fidèle.

Du coup, devant cette incohérence, on peut douter du reste de la commande, qui portait sur 10 avions. Ou s'interroger sur la fiabilité des comptes.

.



http://www.geci.net/files/FRPDF20110209_GI_CAT3.pdf

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez poster ici vos commentaires, questions ou réactions. Si vous citez des faits, pensez à indiquer vos sources. Merci d'indiquer un nom ou pseudo en choisissant "nom/url" dans la liste déroulante. Le site est modéré.