Une erreur est survenue dans ce gadget

jeudi 31 mai 2012

Technofirst : PEAI veut représenter les actionnaires

et être mandaté par eux à la prochaine AG. Malheureusement, il ne comprend pas les textes de base, et est prêt à composer pour ne pas fâcher le PDG.  Dernier exemple d'un de ses posts censuré 11 fois ce soir ;


Pour ceux qui ont du mal à lire, cela donne :

"Est-ce qu'une personne pourrais me sortir le ou les articles de loi pouvant rendre caduque l'apport du S-C en AGO l'année dernière , sachant qu'il y a eu volonté manifeste de dissimuler cet apport.

J'ai voulu voté par correspondance, et j'ai obtenu le texte des résolutions par la société pour voter.

Et bien sur la société ne m'a pas envoyer le rapport concernant l'apport du S-C.

D'autre part deux date différentes à l'autre bout de laFrance, pour qu'il n'y est personne à la deuxième car tout le monde se polarisait sur l'AGE avec l'AK.
On pensait tous que l'AGO était anodine et donc sans importance, puisque l'apport du S-C n'avait pas était évoqué nul part."
Puis  : "Je voudrais demander de recommencer toute la procédure dans les règles et sans rien dissimuler, y compris les rapports valorisants ce brevet"

Autrement dit, si jamais les actionnaires minoritaires réussissent à contrer l'AK, PEAI va demander à ce qu'elle soit recommencée  "dans les règles". Alors qu'il toujours pas fichu de comprendre en quoi cette AK était illégale !

Un conseil : Ubaye a annoncé se rendre à cette AG.  Alors il serait peut-être  plus judicieux de compter sur Ubaye!  Mais pour cela, il est urgent de demander une attestation de détenton de titre à votre courtier, puis une fois celle-ci reçue, de demander à la société les formulaires de vote par procuration et par correspondance. Sachant que si suffisamment de personnes se mobilisent, il est possible d'obtenir le refus de l'AK. Mais le temps presse.

!

3 commentaires:

  1. C'était écrit que ce mec allait se prendre les pieds dans le tapis et pourtant cela fait 1 an qu'il roule des mécaniques sur le forum bourso...Si l'AG est un échec (probable) il ne restera plus qu'à faire mousser les supers perspectives que le PDG ne manquera pas de laisser "filtrer" et la patate chaude pourra circuler quels temps encore...

    RépondreSupprimer
  2. Oui. Mais il y a tout de même une chance que l'AK ne réussisse pas. Pour que celle-ci soit validée, il faut que 2/3 des votants approuvent l'AK.
    D'après ceux qui ont tenu l'historique, il détenait 24 % des voix.

    A priori, il sera le seul à voter l'AK, (avec PEAI qui a indiqué dans un autre message être prêt à composer). Il suffit donc que 13% des actionnaires votent contre pour que l'AK échoue. Si les actionnaires se mobilisent, votent par correspondance contre l'AK, c'est jouable.

    Ce qui n'empêchera pas PEAI, dans tous les cas, de faire mousser le titre.
    RépondreSupprimer

    RépondreSupprimer
  3. "Oui. Mais il y a tout de même une chance que l'AK ne réussisse pas. " J'imagine l'extrême mauvaise humeur du PDG si, finalement, sa "manœuvre" échouait (j'y crois pas)...Il représenterait l'addition (avec intérêts) sous une autre forme (je lui fais confiance pour ça). C'est tout le problème avec cette boite qui n'a pour toute valeur que celle de son PDG...

    RépondreSupprimer

Vous pouvez poster ici vos commentaires, questions ou réactions. Si vous citez des faits, pensez à indiquer vos sources. Merci d'indiquer un nom ou pseudo en choisissant "nom/url" dans la liste déroulante. Le site est modéré.