Une erreur est survenue dans ce gadget

samedi 18 juin 2011

BELVEDERE : Moncigale sous procedure de sauvegarde -politique de la terre brulée?

La société Moncigale, ex Chais Beaucairois, filiale de Marie Brizard, a été placée le 16 juin sous procédure de sauvegarde.

MONCIGALE - 327 373 460 R.C.S.NIMES
QU DE LA PAIX 30300 BEAUCAIRE
Chiffre d'affaires : 108 567,00 €


DETAIL DE LA PROCEDURE

Etat de la procédure
Procédure de sauvegarde prononcée le 16/06/2011.

Représentant légal MARIE BRIZARD ET ROGER INTERNATIONAL
130-142 RUE FONDAUDEGE 33000 BORDEAUX

ORGANES DE LA PROCEDURE
Juge commissaire MR WOLFF MICHEL
Juge commissaire suppléant MR DRAUSSIN ALEX
Administrateur judiciaire ME FABRE OLIVIER
7 R ÉCOLE DE MÉDECINE 34000
Mandataire judiciaire ME TORELLI Frédéric
29 R des Lombards 30000

Les raisons de cette mise sous procédure de sauvegarde, qui est effectuée à la seule demande du dirigeant, ne sont pas connues. Toutefois, Moncigale étant co-caution avec Marie-Brizard dans le règlement des sommes dues aux créanciers FRN de Belvédère, à hauteur de 92 M€, et la résolution du plan de sauvegarde de Belvédère ayant été confirmée en appel, il est probable que cette mesure soit destinée à préserver Moncigale d'un appel en garantie.

Ce qui signifierait au passage que Belvédère n'a pas l'intention/les moyens de payer sa créance, surtout si celle-ci fait l'objet d'une déchéance du terme, et devient exigible dans sa totalité.

Concernant Moncigale, cette mesure pourrait être un moindre mal si cela lui évite d'être appelé en garantie. Toutefois, la mesure a d'autres conséquences très dommageables : le gel de leurs créances pour les fournisseurs qui interviennent dans le processus d'exploitation (producteurs vignerons et caves), dès lors qu'ils n'auraient pas assorti leurs livraisons d'une clause de réserve de propriété.

Outre le problème d'image que cela pose pour Moncigale, et le risque que cela fait peser sur l'exploitation de la société si les fournisseurs souhaitent ne pas renouveller leurs contrats de livraison, le risque d'appel en garantie n'est que partiellement écarté. En effet, la situation risquant de se retourner contre Belvédère, (car il n'est pas dit que les créanciers de Belvédère vont laisser faire sans réagir) Jacques Rouvroy aurait à tout mon moment, s'il sent que l'affaire tourne trop mal pour lui la possibilité de demander la fin du plan de sauvegarde, afin que les filiales paient à la place de Belvédère.....

A noter que les titres Marie-Brizard, Moncigale, Cognac Gautier et Williams Pitters étant nantis, les créanciers de Belvédère ont sans doute la possibilité de prendre le contrôle de ces sociétés. Dans ce cas, la procédure de sauvegarde mettrait en péril l'exploitation de Moncigale, sans que Belvédère n'y trouve d'intérêt. Politique de la terre brûlée?

Pour les salariés, le seul maigre contre-pouvoir est de lancer une procédure d'alerte, afin d'être informé sur les conséquences des actions en cours, via leur comité d'entreprise.



A la date d'hier, il n'y avait pas de procédure de sauvegarde en cours pour Cognac Gautier et Williams Pitters.

2 commentaires:

  1. deuxtroy, encore un gars ou une gonzesse qui veut se rendre intelligent en ecrivant un article un article d'une parfaite subjectivité, en faisant ses propres conclusions comme s'il connaissait le dossier BVD, ce qui visiblement ne semble pas être le cas. Le fait de rester anonyme prouve bien que la personne n'assume absolument pas ce qu'elle écrit, n'a aucun courage, et joue au journaleux.

    RépondreSupprimer
  2. "Anonyme" a dit "Le fait de rester anonyme prouve bien que la personne n'assume absolument pas ce qu'elle écrit, n'a aucun courage"

    Si "Anonyme" voulait bien s'attribuer un pseudo, cela permettrait de s'y retrouver entre tous les "anonymes". Et si les conclusions ne lui semblent pas exactes, on attend avec impatience les siennes. Signées avec un pseudo, cette fois.

    RépondreSupprimer

Vous pouvez poster ici vos commentaires, questions ou réactions. Si vous citez des faits, pensez à indiquer vos sources. Merci d'indiquer un nom ou pseudo en choisissant "nom/url" dans la liste déroulante. Le site est modéré.