Une erreur est survenue dans ce gadget

lundi 25 février 2013

Belvédère : un nouvel administrateur dans le Groupe

.
.
Jacques Bourbousson, maire de Beaucaire, a été nommé administrateur par cooptation au sein du groupe, en remplacement de Alain Dominique Perrin, démissionnaire. En l'absence de PV d'AGO ou de décision publiée du Conseil d'Administration, il est difficile de confirmer si le poulain préconisé par Nicolas Miguet dans sa déclaration à l'AMF, sous la désignation de " une autre personnalité du secteur des vins et spiritueux, maire d’une ville de production et ancien dirigeant d’un syndicat de viticulteurs" l'a bien été au sein de Belvédère, ou de Moncigale par l'équipe ennemie, à savoir Trilinsky-Skora .


Toujours est-il que J. Bourbousson a fait réaménager le bureau du DRH de MBRI à son profit, et se pavane,  en demandant "qu'on lui dise tout", investi qu'il est dans une mission au sein de Moncigale.

Bien sûr, Monsieur le maire "siégeait" déjà dans Belvédère, selon ses déclarations au Conseil municipal de Beaucaire du 30 octobre 2012.  Les actionnaires de BVD et les salariés de Moncigale ne pourront qu'être rassurés par la hauteur de vue, le côté visionnaire et les compétences juridiques du personnage. Voici ses déclarations d'alors :
PV du CM du 30 octobre 2012                               Page 43 sur 53M
- M. Christophe ANDRE : « c’est très bien Vitembal, des nouvelles de Moncigale ? »
- M. le Maire : « les nouvelles de Moncigale il y a un repreneur qui fait l’assentiment pour le moment du tribunal, ce sera le 7, a priori il y en aura 2, je ne peux pas donner les noms excusez-moi mais il y a un repreneur déjà officiel qui est déjà accepté par le Tribunal. »
- Christophe ANDRE : « repreneur de l’ensemble de la structure ? »
- M. le Maire : « de l’ensemble du site de Beaucaire qui sort du groupe Marie Brizard donc il faut attendre le 7 mais l’administrateur judiciaire est favorable, et il y en a un autre qui se positionne aussi en ce moment. Après il faut savoir qu’il y en a qui ont été écartés, moi je suis monté au ministère voir le Ministre là-dessus parce qu’il y a des gens, je vais citer les noms comme ça, CASTEL par exemple qui veut racheter le site depuis longtemps mais c’est pour le fermer. C’est uniquement pour prendre les marques et pour travailler à travers les marques. Et puis il y en a un autre aussi qui devient le géant un peu, qui a été pendant longtemps sous perfusion des ministères, quels qui soient droite ou gauche depuis 30 ans, c’est le Val d’Orbieu qui vient de se regrouper avec l’UCCOAR et qui eux aussi font pression pour le prendre, le fermer et garder les marques. 
Donc le ministère est d’accord avec la solution que je viens de vous dire au début, et j’espère, je croise les doigts comme tout le monde que ce sera accepté par le tribunal mais quand l’administrateur judiciaire est d’accord c’est qu’il a déjà vu le juge et qu’ils se sont arrangés.
Ils sortent du groupe et ils gardent le personnel en l’état et ils investissent 7 millions d’Euros. »
 -M. Christophe ANDRE : « tu es impliqué dans la structure ? Parce qu’on avait dit à un moment donné que tu étais au conseil d’administration ? »
- M. le Maire : « il s’en est dit beaucoup de choses alors moi j’ai pas l’habitude d’être devant la grille, j’ai trop fait de manifestations pour y être devant, pour pas être devant la grille, j’ai pris, comme tout un chacun pouvait le faire, 2 actions qui me permettent de siéger.
C’est BELVEDERE, à qui tu veux les prendre ? Mais si tu connaissais ton dossier tu le ferais.
Je ne siège pas au conseil d’administration  mais  à travers l’assemblée générale j’y siège comme actionnaire et là il y a tous les comptes, on est un peu plus au fait de se mettre un peu en amont pour pouvoir travailler voilà c’est tout. »

Ben oui. C'est à peu près tout.  Sauf qu'on n'a vu personne proposer d'investir 7 millions d'euros. Hélas.
.
.

12 commentaires:

  1. Bonsoir Deuxtroy
    je n'ai pas bien compris la position et le rôle du maire de Beaucaire dans la société Moncigale.
    Pouvez vous SVP donner quelques explications complémentaires.
    Merci d'avance

    RépondreSupprimer
  2. Etes vous certaine que ce BOURBOUSSON a été coopté administrateur ? et dans quel but?

    RépondreSupprimer
  3. 1. Non, je ne peux pas. A part imaginer quelques pilules à faire passer auprès de la population locale.

    2. "Cher Maitre", j'adore votre façon de me prendre pour votre larbin. Bonjour, s'il vous plait, merci, au revoir, cela se fait dans un certain monde. (Rassurez-vous, nos sentiments sont parfaitement réciproques).

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,

    Vous évoquez l'aménagement du bureau du DRH de MBRI mais où?

    Merci

    RépondreSupprimer
  5. A Beaucaire, dans les locaux de Moncigale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Touche-t-il des émoluments dans cette société en si grosse difficulté?

      Supprimer
  6. En tant qu'administrateur, il devrait toucher des jetons de présence. Comme il est un ancien exploitant viticole, on lui a demandé entre autres de prodiguer ses conseils éclairés en matière de "gestion viti-vinicole" aux équipes de Moncigale, des fois qu'ils auraient oublié comment mettre des vins en bouteilles, ou comment doubler leurs objectifs de vente sur de nouveaux produits marketing tels que le pomelos rosé. Depuis deux ans qu'il tente de rentrer au CA de Belvédère, en jouant double jeu avec Miguet et Trilinski, mon petit doigt me dit que ce n'est pas uniquement pour la gloire. Réponse en 2014, quand paraitront les montants des conventions réglementées, s'il ne s'est pas fait virer avant.

    Moins drôle, il a fait ses preuves comme incompétent en tant que responsable de la FDSEA du Gard, dont les comptes ont plongé sous sa présidence (voir http://www.fldhebdo.fr/la-fdsea-du-gard-en-situation-delicate-art9508-5.html). Sa condamnation pour escroquerie à une somme 4 fois moindre que celle demandée par le procureur (http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/01/28/01011-20100128FILWWW00806-un-maire-condamne-pour-escroquerie.php) prouve qu'il est à l'aise dans le milieu des affaires judiciaires, qualité sine qua non pour être dirigeant au sein de BVD.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En outre, son incompétence voire indélicatesse ont été telles qu'il a ruiné une partie des viticulteurs de la Cave Coopérative de BEAUCAIRE; en fait tous les organismes agricoles qu'il a administrés s'en sont débarrassés avec plus ou moins de difficulté....

      Supprimer
    2. Pour votre information cet ex agriculteur a été en redressement judiciaire de 1999 à 2013 et a "soldé" son plan de continuation bizarrement en même temps qu'il recevait des subsides pour faire campagne à la députation sur la GARD et il semblerait ( à vérifier) qu'une partie de ses plus gros créanciers (MSA, Crédit Agricole) ont fini par effacer l'ardoise.
      Faire des dettes plus que la valeur du capital investi, il connaît.

      Supprimer
    3. En réalité, son redressement n'a légalement commencé qu'en 2001, et sa fin pour apurement du passif date de juillet 2012, avec parution au Bodacc le 20 novembre 2012. Tant qu'il ne se présente pas ce soir à la séance du conseil municipal comme le sauveur de Moncigale, on ne peut qu'être admiratif devant sa capacité à rebondir.

      Concernant l'abandon de créances, il faudrait vous faire confirmer ce point par Maitre Torelli, qui était le commissaire à l'exécution du plan.

      Supprimer
    4. Admiratif sur son manque total de scrupules ?

      Supprimer
  7. Non, sur sa praxis. Après, tout dépend des valeurs de chacun. Je crois qu'on a les mêmes. Dans ce cas-là, y voire un bon gros second degré un peu désabusé.

    RépondreSupprimer

Vous pouvez poster ici vos commentaires, questions ou réactions. Si vous citez des faits, pensez à indiquer vos sources. Merci d'indiquer un nom ou pseudo en choisissant "nom/url" dans la liste déroulante. Le site est modéré.