Une erreur est survenue dans ce gadget

jeudi 17 septembre 2009

IRMA, Golog et ConGolog...

Juste pour les curieux et fans de technologie, voici quelques extraits d'un texte de vulgarisation disponible en français :

IRMA est né du besoin d’un modèle capable de développer un raisonnement pratique et d’exhiber un comportement rationnel pour des agents aux ressources limitées.

Q1 : Cela vous fait penser à quelque chose? Quelqu'un? Réponses en fin de post.


Q2 -Et qui a élaboré une théorie fondatrice, en présupposant :

1. les intentions posent des problèmes aux agents, qui doivent déterminer comment les résoudre
2. les intentions constituent des filtres pour l’adoption d’autres intentions qui ne doivent pas entrer en conflit
3. les agents surveillent la satisfaction de leurs intentions, et sont tentés d’insister lorsqu’elles échouent
4. les agents croient que leurs intentions sont réalisables
5. les agents ne croient pas qu’ils ne pourront pas satisfaire leurs intentions
6. sous certaines circonstances, les agents croient qu’ils vont satisfaire leurs intentions

7. les agents n’ont pas besoin d’avoir des intentions portant sur les conséquences de leurs intentions


Q3-Enfin, ConGolog, cela évoque quoi, pour vous?

Vous trouverez la réponse à ces trois questions dans "ÉTAT DE L’ART
Conception et implémentation d’agents intelligents"
de Benjamin Devèze, texte disponible sur
http://devezeb.free.fr/downloads/ecrits/soa-poa.pdf


Et pour les paresseux, quelques premiers éléments de réponse :

R1 - IRMA est une architecture pour agents intelligents

R2 - Propriétés de base de la théorie de l'intention développée par Cohen et Levesque, qui a conduit à l'élaboration du langage de programmation Golog (on dit bien : le langage, pas la "paipite"!)

R3 - ConGolog ( pour "Concurrent Golog") est une extension de Golog qui introduit la notion d’action exogène et la notion de concurrence . Golog, lui, étant un langage de programmation orienté agent basé sur le calcul des situations.

Langage qui, faut-il le rappeler, date de 1994, et n'a qu'un rapport très loitain avec le brevet de la paipite. (on y reviendra un autre jour).

Bonne lecture.

3 commentaires:

  1. ce blog est un foutage de gueule

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme, la prochaine fois, essaie de développer un peu ton argumentation, parce que là, on reste sur notre faim....

    RépondreSupprimer
  3. Nota : les commentaires attribuant des noms d'oiseau aux actionnaires ne sont pas acceptés.

    RépondreSupprimer

Vous pouvez poster ici vos commentaires, questions ou réactions. Si vous citez des faits, pensez à indiquer vos sources. Merci d'indiquer un nom ou pseudo en choisissant "nom/url" dans la liste déroulante. Le site est modéré.