Une erreur est survenue dans ce gadget

vendredi 25 décembre 2009

Golog Ethique ou étique?

Que Golog, désormais privée de sa principale filiale d'exploitation, suite à sa LJ, soit désormais étique, et vouée à une proche disparition n'étonnera pas ceux qui ont suivi le dossier.

Par contre, on peut se poser des questions sur la qualification de Golog comme société "éthique". La financière de Champlain en détenait encore un petit reliquat de titres le 15/07. Un peu moins de 12.000. Sur son fonds "Performance Responsable". Le propre des actions détenues sur ce fonds est de devoir "réussir" le passage d'un audit ISR, avec obtention d'une note supérieure à la moyenne.

ISR comme "Investissement Socialement Responsable". L'audit juge notamment du respect de l'actionnaire, de la politique RH, des rapports avec les autres stakeholder, fournisseurs notamment.

Quand on connait les relations déplorables que Golog entretenait avec son personnel (recours au prud'hommes comme politique systématique de RH), avec ses fournisseurs (contrats rompus ad nutum ou factures non honorées), avec ses actionnaires (cf. l'absence de transparence et les réactions de ceux qui ont assisté à la dernière AG), il y a de quoi s'interroger sur la valeur d'un audit qui reconnaitrait à cette entreprise une étiquette de "Groupe socialement responsable".

Finalement, la morale est sauve. Golog n'a jamais réussi à convaincre Ethifinance, l'organisme de notation mandaté par Champlain, qu'elle était "socialement responsable". A fin juillet, Golog était la seule société du fonds "en cours d'audit ISR". Et l'audit n'a pas évolué depuis.

Joyeux Noël.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez poster ici vos commentaires, questions ou réactions. Si vous citez des faits, pensez à indiquer vos sources. Merci d'indiquer un nom ou pseudo en choisissant "nom/url" dans la liste déroulante. Le site est modéré.