Une erreur est survenue dans ce gadget

lundi 19 septembre 2011

Pourquoi ceux "qui ne croient pas" à Belvédère sont-ils présents sur le forum Boursorama?

.
A l'un des intervenants, nobch, qui posait cette question, j'avais fait samedi une réponse. Celle-ci ayant été effacée, la revoilà ici (il y en a qui n'ont toujours pas compris que la censure était stupide!)


________________________________________________________________
"pourquoi tout ceux qui ne croient pas à BVD restent sur ce forum à perdre leur temps, faut être maso !, ou alors faire parti de certains créanciers qui veulent la peau de BVD pour se remplir les poches. "


Non, il n'est pas nécessaire d'être maso. Il y a des gens qui se payent des séances de cinéma pour assister à des histoires à suspens, alors que ici c'est gratuit. Il y a même des personnages (baco12, baidu, Alchris) auxquels on ne croirait même pas si on les voyait au cinéma. On se dirait "Mais que ce réalisateur est nul! Cela ne peut pas exister, des crétins pareils!". Or si. Ils existent.

De la même façon, si un réalisateur nous imposait la saga des aventures juridiques de BVD, personne n'y croirait non plus. J'imagine d'ici les critiques "scénario trop improbable - en voulant dénoncer les abus du capitalisme, l'auteur a affaibli son propos en forçant trop le trait : à partir d'une description assez réaliste d'événements juridiques intervenant dans la vie des affaires, il a monté un scénario a priori prometteur. Malheureusement, la répétition à l'envie des épisodes juridiques devenant de plus en plus improbables, traduit au final un manque d'imagination, et aboutit à l'affaiblissement du ressort dramatique, qui s'épuise. Dommage, car l'histoire était initialement séduisante. Le film est à réserver aux jours de pluie, pour les seuls militants anti-capitalistes qui voudraient se conforter dans leurs opinions. Pour les autres, autant s'abstenir : on n'y croit pas".



OUI. Sauf que là, on n'est pas au cinéma. C'est la vraie vie. Pour revenir à ta question "Pourquoi tous ceux qui ne croient à BVD restent sur ce forum", quelques éléments :

Tout d'abord, il y a deux acceptations du sens "croire à BVD". Cela peut vouloir dire :

- croire à une hausse du cours durable, car la société serait rentable - c'est le lot notamment de quelques actionnaires comme toi.

- croire que même si la rentabilité n'est pas au rendez-vous cette année encore, et le cours baisse, il faut espérer qu'elle survivra, et que le Groupe pourra honorer ses dettes, ses salaires, les emplois et les débouchés. C'est le lot des fournisseurs, d'une majorité de salariés, et de tous les créanciers en général. Aucun créancier ne peut souhaiter que BVD aille à la faillite, car si c"était le cas, ils auraient tout à perdre. Qu'ils soient fournisseurs, producteurs, acheteurs, détenteurs de FRBN ou d'OBSA. Sans parler du fisc, de l'URSSAF, et de tous ceux qui contribuent aux finances de ces deux derniers.


Et donc il y a plusieurs de raisons de fréquenter ce forum, même si l'on ne croit pas à une hausse du cours.

En passant sur les court-termistes, friands de la volatilité de l'action (typiquement, Tusnut et BVD007, qui ont le mérite d'exposer leur attitude) et qui sont plutôt pessimistes à long terme, mais revendiquent l'idée de gagner de l'argent sur les hésitations des actionnaires, il y a donc, si on récapitule :


1. Ces court-termistes, adeptes des AR. Dont certains, moins transparents que les deux cités, n'hésitent pas à produire des messages lamentablement pauvres, du type "ça va monter", "c'est quoi cette daube, je n'y crois plus".

2. Des titulaires de FRN, qui avaient cru investir dans du dur, et s'exonérer des aléas des fluctuations boursières du titre. Et forcément désireux que les intérêts annuels promis leur soient versés.

3. Des titulaires d'OBSA, créanciers aussi, mais intéressés parallèlement à un développement du titre.

4. Des ex-salariés (de filiales autrefois rentables) déçus, qui cherchent à comprendre comment un tel gâchis a été possible.

5. Des salariés actuels inquiets de leur futur job : les konneries des dirigeants entraineront-elles les filiales françaises dans dans la faillite? Ou seront-ils vendus à des tiers dont ils ne connaissent pas les objectifs?

6. Quelques viticulteurs, qui interviennent très rarement, et restent plutôt lecteurs. Comme restent purement muets et lecteurs des acheteurs, et des scrutateurs soucieux de leurs avoirs.

7. D'autres simples spectateurs, qui cherchent eux aussi à deviner, avec moins d'implication, la fin de l'énigme. Qui n'hésitent pas à analyser les news. Et qui accessoirement, pour certains, (dont moi) savent qu'une faillite de BVD augmentera de quelques centimes ou euros leurs propres impôts et cotisations sociales. L'enjeu n'étant pas ces quelques centimes, mais la mécanique qui permet que le facture augmente. (NB : par exemple, même si dans une action en justice, le perdant est appelé à payer quelques frais, la somme demandée de frais de justice est toujours largement inférieure aux coûts réellement engagés sur le budget de l'Etat. Autrement dit, les abus de recours à des procédures judiciaires sont payés par TOUS les contribuables). Sans parler des AGS si le RJ de Moncigale conduit à une LJ.


Bref, aucune raison que ce forum soit complètement muet, vu les enjeux que cela représente. Aucune raison non plus que tous les avis soient positifs. Car au-delà des variations de cours, les enjeux dépassent très largement les PV ou MV de quelques actionnaires.

___________________________________


PS pour nobch: je ne vous réponds que parce que vous me semblez plutôt sympathtique. Entre vous et les baco de service, il semble finalement y avoir un monde. Toujours est-il que, malgré ce que m'inspire vos interventions assez raisonnées, la conclusion est sûre : BVD ne vaut que entre 15 et 23 euros. Et encore, à condition que BVD arrête sa fuite en avant et sa politique de terre brûlée. Je suis profondément désolée pour vous que vous pensiez que votre adhésion à l'association de défense des actionnaires de Eurotunnel vous permettra d'augmenter vos chances de vous en sortir au plan financier. Ce qui est certain, c'est que si vous êtes dans une attitude d'actionnaire à long terme,vous y perdrez beaucoup. Quoi que vous raconte Nicolas Miguet, ou n'importe quel autre gourou.

Demandez donc aux anciens actionnaires de Eurotunnel qui ont adhéré à l'association de défense ce qu'ils en pensent.
Demandez donc aux anciens actionnaires de Loyaltouch qui ont adhéré à l'association de défense ce qu'ils en pensent.

____________________________________

Non actionnaire,pas d'intention de l'être, et intervenant aux seuls titres de spectatrice, et future victime indirecte si on laisse faire les dirigeants

1 commentaire:

  1. Si vous voulez connaître l'ambiance à BEAUCAIRE petite ville où se situe MONCIGALE et où s'est transférée BELVEDERE, lisez le site de Réagir pour BEAUCAIRE lettre d'information de septembre, seule voix qui ose dans la mesure du possible dire ce qui se passe

    RépondreSupprimer

Vous pouvez poster ici vos commentaires, questions ou réactions. Si vous citez des faits, pensez à indiquer vos sources. Merci d'indiquer un nom ou pseudo en choisissant "nom/url" dans la liste déroulante. Le site est modéré.