Une erreur est survenue dans ce gadget

mercredi 12 octobre 2011

BELVEDERE - Revue de Presse. Interview de KT dans le Midi-Libre

Mensonges et cynisme sont toujours au RDV, dans cet interview que K. Trylinski a accordé au Midi-libre :



Morceaux choisis :

"Cette procédure permet enfin d'amener nos chers créanciers à la table des négociations. Ils ne peuvent plus fuir"

Réellement? Ils n'avaient pas déjà négocié dans le cadre du premier plan de sauvegarde, en acceptant l'étalement de leurs créances?

Ils n'avaient pas déjà accepté le second round de négociations sous l'égide du TC de Dijon? Négociations que le même K Trylinski s'est empressé de rompre en plaidant pour une confusion de patrimoine avec Moncigale?


"Aujourd'hui, mon salaire est de 360.000 par an, et on a eu une prime de 200.000 euros sur 3 ans"

Je veux bien que 360.000 euros soit par la part fixe, mais la prime sur 3 ans, c'est incompréhensible. Les rémunérations des deux années précédentes était déjà de 420.000 euros. La différence c'étaient des primes sur 0 avant Jésus-Christ?

Peu importe. Plus de 35% d'augmentation en 2011, on a du mal à en comprendre les justifications économiques vu les résultats peu brillants en termes financiers et de suppression d'emploi. (-12% de salariés cette année).




"On n'a jamais licencié à Moncigale".


Là, ce n'est pas du mensonge. Juste du cynisme. Car il y a d'autres moyens que les licenciements pour supprimer des emplois. Lorsque les syndicats disent qu'un tiers des emplois a été supprimé, je veux bien les croire sans aller vérifier dans l'historique des comptes. Car entre les gens écoeurés par l'arrivée de la nouvelle Direction , et qui ont démissionné, et les CDD non renouvelés, on est pas loin du compte.


"Nous ne sommes pas spéculateurs, mais des industriels"


Mouais... Sauf qu'un industriel, il ne passe pas son temps à spéculer sur le cours de ses propres actions. BVD, rien que pour 2010, c'est pour 12 M€ d'actions achetées, et 16,7 M€ d'actions vendues.... Et une condamnation de l'AMF pour manipulation de cours.

Non Monsieur. Un industriel, avec l'argent de sa société, il paie ses créanciers.



.

10 commentaires:

  1. Bonjour,

    Au sujet de Moncigale avant Belvedere l'entreprise employait une centaine de personnes en CDD ou via des agences d'intérim. Voilà pour les emplois perdus mais non licenciés sur Beaucaire.
    Bravo pour votre blog trés intéressant.

    RépondreSupprimer
  2. Merci d'avoir fait paraître cet interview édifiante, qui n'est pas sur le site de Midi Libre: fournisseurs, salariés, et divers indirectement liés vont effectivement comprendre leur intérêt s'ils n'avaient pas encore réalisé ce mic mac

    RépondreSupprimer
  3. bravo pour l'ensemble, et merci d'etre aussi tenace face aux fanatiques de bourso.
    bonne continuation.

    RépondreSupprimer
  4. "Invité : Jacques BOURBOUSSON


    Maire de Beaucaire (Gard), président de la Communauté de communes Beaucaire Terre d’Argence


    L’annonce il y a quelques semaines de la mise en redressement judiciaire de l’entreprise Belvédère, qui emploie plus de 300 personnes à Beaucaire, a fait beaucoup parler. Le maire de la commune s’exprimera sur le sujet, lui qui vient d’intégrer le conseil d’administration de Belvédère.

    Il expliquera qu’il est en train de mettre en place des solutions pour la survie de l’entreprise et le maintien des emplois, et nous annoncera dans un second temps la construction prochaine d’une nouvelle usine du groupe à Beaucaire, qui devrait créer 80 emplois."

    sur Radio Raje le 07/10/2011


    A rapprocher du communiqué de K. TRYLINSKI sur Midi Libre !

    RépondreSupprimer
  5. Anonyme3, ce dernier, au vu des mots de KT n'a pas intégré le conseil d'administration et ce n'est même pas à l'ordre de l'AG.
    La nouvelle usine avec les 14 hectares c'est tout simplement pour supprimer celle qui est actuellement en fonctionnement car, oui oui, ce serait l'endroit ou il voudrait voir le jour de sa Marina....

    RépondreSupprimer
  6. OK commence à bien se diffuser que J.B. n'est pas administrateur comme il s'en vantait depuis début septembre; cependant J.B envisagerait donc pour son histoire de marina ni plus ni moins la suppression d'emplois de 160 personnes sur 240 (effectif actuel MONCIGALE)pour une nouvelle usine de 80 emplois, la mise aux enchères "dégressive" de l'usine actuelle pour qu'un promoteur puisse être intéressé par l'acquisition du site, le financement par des fonds publics ( cf l'état financier de BELVEDERE) d'une nouvelle usine de 80 emplois retrocédable par exemple dans le cadre d'un bail emphytéothique au groupe BELVEDERE, à l'image des usines polonaises du groupe..Peut on croire sérieusement que salariés de l'usine actuelle, contribuables de BEAUCAIRE et GARD, et diverses personnes impliquées à divers titres ..vont acquiescer aux divagations et à l'avidité de ce brave Maire ? Permettez moi d'en douter..

    RépondreSupprimer
  7. PS : le sujet a aussi été abordé et commenté dans l'article "The big scoupe"

    RépondreSupprimer
  8. Anonyme3,
    Ne rêvons pas mais c'est envisageable de passer de 240 a 320, non ?
    Sauf que dans son entretien,il parle d'une usine de spiritueux a deux reprises. j'ai pas entendu Moncigale dans ses projets...
    si ce site voit le jour...je vois bien la POLONIA se faire la bas.

    RépondreSupprimer
  9. Décidemment il y a confusion : c'est bien vous qui vous reférez à l'histoire marina; or ce projet marina se situe sur le site actuel de MONCIGALE donc impose en préalable de détruire l'usine actuelle : la construction d'une autre usine dans un périmètre précis connu désormais par un certain nombre ( en limite de ZI)que cela soit de reconversion de MONCIGALE ou de création d'une unité nouvelle spiritueux, comme vous le pensez, ne porte d'après les dires de K.T comme de J.B (l'ex futur administrateur)que sur 80 emplois : donc il manque bien 160 emplois ? non ? quoi qu'il en soit nous sommes en train de parler de projets non chiffrés par ces promoteurs et farfelus au vu de la situation financière du groupe, tout simplement.

    RépondreSupprimer
  10. Anonyme3,
    Je vous suis.
    J'ai bien précisé que le projet ce trouve sur le site de Moncigale.
    Maintenant, est ce que moncigale sera déplacé vers le nouveau site (si il voit le jour !!) avec en plus un pôle spiritueux qui pourrait donc créer 80 emplois en plus des 240.
    Bref, faut il déjà qu'ils vendent les deux marques parlées au prix envisagé pour investir dans cette nouvelle usine.
    Mais, est ce que cette annonce de cession n'est pas encore une action qui sera sans suite pour jouer la montre...car maintenant nous voila repartis au 1er décembre.

    RépondreSupprimer

Vous pouvez poster ici vos commentaires, questions ou réactions. Si vous citez des faits, pensez à indiquer vos sources. Merci d'indiquer un nom ou pseudo en choisissant "nom/url" dans la liste déroulante. Le site est modéré.