Une erreur est survenue dans ce gadget

vendredi 7 octobre 2011

Ze big Scoupe : Sobieski vaut 10 milliards d'euros selon Bruce Bousson

Bonsoir,

Les comptes 2010 viennent de paraitre à l'instant.Pour ceux que la lecture des 205 pages rebuteraient (610 pages avec les pages blanches intercalaires en ce qui me concerne), un gros tuyau :

Rien à fiche des problèmes comptables des créanciers. Car si BVD a 375 Me de dettes*, ON S'EN FOUT. Puisque selon Bruce Bousson, alias Monsieur le Maire de Beaucaire, la valorisation de la marque Sobieski est de 10 milliards d'euros. Avec la différence, (9 milliards virgule 625 millions d'euros si je compte bien), Monsieur le Maire va créer 80 emplois.

Déjà, je sens grandir la concupiscence parmi les chômeurs de la ville. Qui pourraient penser que, plutôt que d'investir ladite somme pour avoir procurer auxdits chômeurs le plaisir ineffable d'aller se casser le dos et plier l'échine devant les nouveaux notables, ils préféreraient encore se partager la somme, la placer à la caisse d'épargne : en arrondissant au plus bas, cela fait quand même 100 millions d'euros par salarié. A raison de 1% annuel (et c'est donné), voilà de quoi gagner 1 million d'euros par an en touchant les intérêts, sans négocier. Quand je pense qu'il y en a qui BOSSENT pour SMIC + 20% !

Allez, assez rêvé. Juste pour les autres (certains actionnaires), voici la source. Quelques secondes d'interview qui se méritent. Car il faut attendre 4 minutes 45 avant d'entendre LA REVELATION de Bruce Bousson. C'est ici :

http://www.raje.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=9796:entretien-de-la-redaction-les-temps-forts&catid=93:entretien-de-la-redaction&Itemid=209


Quand aux pisse-froids de mon genre qui voudraient zyeuter les comptes, c'est ici :
http://www.belvedere.fr/pdf_fr/page%20blanche_384e8f0e1a538a1.pdf




*PS : les 375 millions de dettes résultent d'un raccourci de Monsieur le Maire. En réalité c'est beaucoup plus. Plutôt le double. Mais faut pas chipoter. 375 ou 600 millions d'euros, c'est quoi la différence par rapport à 10 milliards d'euros pour la seule marque Sobieski?

17 commentaires:

  1. Excellent, On arrive a voir le professionnalisme des membres du conseil d'administration même pas capable de citer la marque phare correctement.
    Ahh, et bloqué 14 hectares pour une nouvelle usine..il y a bien une raison...ne verrait il pas sa marina sur le terrain actuel de MONCIGALE ???

    RépondreSupprimer
  2. A la lecture des résultats 2010 les bras m'en tombent. Je ne me lancerai pas dans une étude comptable, je laisse cela aux spécialistes. Je ne voudrais réagir que sur la hausse des rémunérations des dirigeants. Une augmentation de ce niveau traduit un mépris d'une ampleur jamais connu. Je ne pense pas que les salariés de l'entreprise aient eu une augmentation de cette ampleur. Mais je voudrais surtout comprendre comment on peut expliquer cela.
    1: cela ne peut pas sanctionner une excellente gestion. La perte de 25 millions rajoutée à la dette de plus de 500 interdirait toute autosatisfaction permettant de justifier cette rémunération. Les diverses mesures de sauvegarde et le passage de tribunaux en tribunaux n'attestent pas d'une entreprise très sereine.
    2: Cela ne peut pas s'expliquer par une valeur morale exceptionnelle des dirigeants, ceux ci ayant été condamnés à diverses occasions tant par la justice britannique que par l'AMF pour des délits d'initiés et de manipulation de cour. Ce n'est pas rien.
    3: cela ne peut être lié à leur action en matière de lutte contre les "fonds vautours", car on n'oubliera pas (le bilan le rappelle) qu'avant de critiquer les fonds vautours dans les paradis fiscaux, ils avaient placé (et perdu!!!) 25 millions à Trinidad et Tobaggo qui à ma connaissance n'est pas réputé pour sa transparence bancaire. On ne voit pas très bien ce que pouvait faire cet argent là bas pour une entreprise qui travaille avec l'Europe de l'Est essentiellement.
    4: alors me vient peut être l'explication de cette hausse de rémunération: l'entreprise va tellement mal, les dirigeants à titre personnel également, les saisies se multipliant et l'avenir s'assombrissant, il devient urgent de prendre tout ce que l'on peut prendre, et puis après on verra bien.

    Mon raisonnement est-il bon où quelque chose m'aurait échapper pour expliquer cette hausse de 25 %?

    RépondreSupprimer
  3. Ubu roi sur Radio raje, sinon chiffres consternants sur belvedere

    RépondreSupprimer
  4. Amidusite : je crains que votre hypothèse n°4 soit la seule envisageable. A noter que la masse salariale globale reste stable, malgré ces augmentations signalées de 25%, (et d'autres non signalées) grâce à la suppression de 526 emplois.


    En ce qui concerne votre hypothèse n°3, la "lutte contre les fonds-vautours", on se souviendra que Belvédère avait hurlé à la conspiration fin 2010, en signalant le montant élevé des échanges sur le titre. Et en omettant de signaler que, sur 2010, elle a elle-même fait des aller-retours sur son titre, en dégageant une plus-value de 4.7 M€. Dont une cession de 239.050 titres en septembre, et un solde d'acquisition de 147.784 titres entre novembre et décembre, pour la période précise où elle interpellait l'AMF, en lui demandant en termes choisis d'enquêter sur les volumes...

    Dans le chapitre des petits profits, on attend toujours de savoir à quel prix le Groupe a racheté les actions Prologue détenues à titre personnel par Jacques Rouvroy, puisque Belvédère a omis de signaler cette transaction dans la liste des conventions réglementées.

    RépondreSupprimer
  5. Anonyme 1 : Jacques Bourbousson n'est pas (encore?) administrateur de Belvédère. Quand à la reconversion du site du centre-ville en marina, et la ré-affectation des 14 hectares en zone inondable initialement dédiés à Powéo, c'est effectivement une conclusion logique qui m'était déjà venue à l'esprit dans un article précédent. Mais il faudrait au préalable a minima une autorisation préfectorale....

    RépondreSupprimer
  6. A Mme DEUXTROY, les 14 ha cités sur Radio raje ne correspondent pas au périmètre de POWEO mais à un autre un peu plus au Nord, en périphérie de ZI, classé en ZI depuis les années 60, actuellement cultivé par des agriculteurs que J. B a convoqué en septembre pour leur imposer une vente au prix de la terre agricole ( et non au prix de la zone industrielle)..de fait ce périmètre couterait moins cher, si les personnes contactées se laissent impressionner, que de la zone industrielle aménagée; cependant vu l'état des finances de BELVEDERE et de MONCIGALE lié à BELVEDERE, construire une nouvelle usine supposerait un financement par la ville ..avec quels fonds? D' un individu qui mélange millions et milliards d'€ , perte et bénéfice, dettes et créances, il y a tout à craindre pour le contribuable de BEAUCAIRE..

    RépondreSupprimer
  7. Dont acte en ce qui concerne l'implantation, et merci pour l'info !

    Pour le financement, effectivement, à part les contribuables, je vois mal comment Belvédère pourrait financer quoi que ce soit. Ne reste donc plus que la commune, qui pourrait se faire aider par le département, la région, et autres. Ou par un promoteur à qui seraient revendus les locaux actuels. Mais entre nous, je n'y crois pas une seconde. Sachant qu'à mi-décembre, Belvédère pourrait se retrouver en liquidation judiciaire. Simple promesse électorale il me semble, pour tenter de faire passer la pilule.

    Ceci dit, comment fait-il, Monsieur le Maire, pour arriver à convaincre des agriculteurs de céder du terrain ZI au prix de la terre agricole? Car depuis quelques dizaines d'années déjà, il me semblait que le niveau d'éducation des agriculteurs de la région avait rejoint voire dépassé celui de la population standard? Ou alors au prix de l'hectare en Chateauneuf du Pape (oui, je sais que c'est de l'autre côté du Rhône;)

    RépondreSupprimer
  8. La réalité est que J.B fonctionne par la menace l'intimidation, la désinformation, depuis 30 ans, et a eu l'habitude de s'adresser à des personnes en fin d'activité professionnelle, débordées de travail, d'un travail fort peu rémunérateur qu'il méprise souverainement ( cf. son comportement)ou carrément à de vieilles personnes: bref on n'est pas à CHATEAUNEUF du PAPE

    RépondreSupprimer
  9. Le devenir de MONCIGALE sur BEAUCAIRE ( plutôt que ceux de BELVEDERE ), étant un pb pas uniquement pour ses salariés, votre blog est suivi, ainsi que les commentaires sur boursorama dont les vôtres : reprécision les agriculteurs et vieilles gens convoqués en septembre par le père Ubu pour vendre au prix de la terre agricole, le périmètre de sa nouvelle usine en projet, n'ont pas donné leur accord (la preuve je et plusieurs sont au courant) et ils ont cherché depuis comment se prémunir des visées de ce Maire et de son armada..de même un certain nombre par ailleurs, se mobiliseront contre des projets dispendieux pour la commune sans parler que la cession de MONCIGALE en cours de RJ ou LJ de la boîte mère hypothèque ce projet et trouver un promoteur interessé pour acheter le terrain où est implanté MONCIGALE ( coût du démantèlement d'une usine) n'est pas encore chose faite..

    RépondreSupprimer
  10. Et bien si votre information est confirmée, c'est une excellente nouvelle pour l'économie en général.

    Je n'ai pas compris si vous étiez vous-même agriculteur sollicité, ou non : l'information d'origine communiquée hier par une personne de la région avait elle aussi l'air d'être fiable...

    RépondreSupprimer
  11. Vous avez juste un tout petit défaut commun, vous lisez parfois trop vite : la personne d'hier n'a pas dit que les convoqués étaient d'accord mais qu'ils ont subi des intimidations..

    RépondreSupprimer
  12. Disons que j'avais mal compris votre propos. Et que cela aurait été plus simple si vous aviez simplement précisé "je n'ai parlé que d'intimidations", en prenant un pseudo, comme demandé dans les règles de commentaire.

    RépondreSupprimer
  13. Concernant le sujet de la dette et des marques, après lecture des comptes, on peut faire els commentaires suivants:
    - la dette nette à décembre 2010(dette - cash) est d'environ 530 millions si on rajoute l'affacturage des créances polonaises. Ce chiffre prend en compte le montant sous séquestre au 31 dec 2010 (qui n'apparait pas dans la ligne disponibilités du bilan) et un write-off de 50% sur le billet de tréso Clico
    La dette nette a donc baissé par rapport à 2009, mais c'est grâce à la vente d'un actif US et surtout au fait que la société ne paye pas d'intérêts (ou preque) puisque FRN et OBSAR sont gelés...

    - concernant la valeur des marques, on note quand même que le bloc europe de l'ouest (par déduction MRBI puis Moncigale et sacandinavue/DF = 0 Ebitda) génére quand même un peu d'Ebitda soit environ EUR15-16m (avant allocation des couts de holdings) donc il y a bien un peu de valeur ici
    - concernant Sobieski: la profitabilité est marginale en Pologne (4.8% de marge, bien plus faible que les concurrents du secteur) mais difficile de démêler ce qui vient de Sobieski, des autres vodkas ou des distributeurs polonais... en tout cas on est loin d'une profitabilité justifiant les valorisations mentionnées par NM & co. ou le management

    Autre information interessant dans les comptes, il me semble que les % détention de Rouvroy et Trylinski ont baissé de manière importante vs dec 2009 (T est désormais sous 5% vs >10% en dec 2009. R est > 5% vs >10% en dec 2009)
    SVI et CL Financial auraient également baissé (?)

    Enfin, on ne félicitera quand même pas BVD pour la lisibilité de ses comptes et notamment de ses tableaux de flux...

    RépondreSupprimer
  14. Merci pour ce retour (presque signé). Concernant la lisibilité du tableau de flux de trésorerie, je me demandais quand la remarque finirait par tomber.... Il y a des points qui font presque douter de sa révision par les CAC...

    Concernant la valorisation des marques via l'EBIT, j'ai en gros la même analyse. (pas très bien compris la phrase "puis Moncigale ...DF = 0). Sans compter que Sobieski perdu beaucoup d'argent aux USA. Toutefois, l'EBITDA n'est pas le seul point à prendre en compte, je suppose que la notoriété et les parts de marché pourront être valorisés. Mais effectivement les chiffres annoncés sont du doux délire. A noter que KT a revu ces estimations à la baisse, puisque désormais il ne parle plus "que" de 1 milliard d'euros pour la totalité des marques.

    Ceci étant, valoriser BVD ses marques, c'est implicitement lui attribuer une valeur à la casse... J'espère qu'il n'en sera rien, ou plus exactement que les marques françaises/espagnoles continueront à être exploitées.


    Concernant les taux de détention des uns et des autres, encore un oubli de déclaration à l'AMF...

    Merci de la contribution.

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour,
    J'ai effectivement écrit un peu vite - il fallait lire: (par déduction MRBI puisque Moncigale et scandinavue/DutyFree = 0 Ebitda environ)

    Moncigale puisque c'est donné dans le rapport de gestion
    Scandinavie/DF je me base sur les chiffres de l'année dernière (enfin je veux dire 2009 càd il y a deux ans :)) qui étaient donnés (et qui ne le sont plus)

    D'accord que la valorisation doit aussi prendre en compte la valeur des marques, mais le cas est différent suivant que l'on regarde MRBI ou Sobieski. Je m'explique:
    MRBI: marques réelles mais non premium, générant du cashflow donc valorisation par l'Ebitda
    Sobieski: marque premium mais non génératrice du cashflow donc valorisation par la part de marché.
    Autres vodkas: ???

    Concernant Sobieski, valoriser la part de marché sous-entend que le repreneur peut faire mieux en terme de marges. Cependant, il ne paiera pas une grande partie de ses propres synergies dans une vente à la casse...

    Enfin, j'ai oublié d'omettre qu'il n'y a rien sur les couts de holdings: si on fait le total des ebitda reportés dans le rapport de gestion, il manque 10 millions d'euros d'ebitda par rapport au chiffre du tableau de résultats...

    Cordialement,

    PS: pourquoi "presque signé"???

    RépondreSupprimer
  16. OK. Pour Moncigale, ne pas oublier que KT a déclaré au TC qu'il mettait à sa charges des frais indus....

    OK pour le reste.

    (Presque signé = parce Anonyme2 c'est toujours mieux que Anonyme, mais enfin, ce n'est qu'un demi-pseudo. Vous pourriez innover : BruceBond, ou n'importe quoi d'autre....;)

    RépondreSupprimer
  17. Comme vous pouvez le lire dans l'interview que vous nous avez fait passer, ce pauvre J. BOURBOUSSON a même réussi dans cette affaire à se mettre à dos en un été, le chef en titre de BELVEDERE , en sus des salariés de MONCIGALE, des convoqués de septembre (périmètre nouvelle usine) qui ignoraient l'existence de BELVEDERE jusqu'alors, sans parler de ses anciens et/ou habituels contradicteurs....

    RépondreSupprimer

Vous pouvez poster ici vos commentaires, questions ou réactions. Si vous citez des faits, pensez à indiquer vos sources. Merci d'indiquer un nom ou pseudo en choisissant "nom/url" dans la liste déroulante. Le site est modéré.